Prochains événements

Il n'y a pas d'événements à venir

Accès intranet



Actualités

Stage Qigong et Cancers - 18-22 juillet 2017

  Séminaire Qigong et Cancers Guōlín Qìgōng 郭林氣功 Xīn Qì...
Suspension des Activités Pédagogiques - Saison 2016-2017

  Suspension des Activités Pédagogiques Saison 2016-2017     Comme...
Réunion d'Information de Rentrée - Saison 2016-2017

    RÉUNION D'INFORMATION DE RENTRÉE Saison 2017-2018     Comme...

Imprimer

Présentation de la Méditation

0 Yang Sheng - Nourrir la Vie transp.ombr

Rien n’arrête une idée dont le temps est venu.

                                                               Victor Hugo (1802-1885)

 

 

 

Méditation, Science et Sagesse Bouddhistes

 

 

Yang Sheng propose, de septembre à juin, un cours hebdomadaire de méditation à celles et ceux qui souhaitent se familiariser avec "l'Art de Cultiver son Attention (Sati)".

Calme, méditation, énervement 

D'après Zem, l'apprenti maître Zen

(avec l'aimable autorisation de l'auteur Frédéric Baylot)

http://zem.baylot.org/



Pourquoi méditer ?

 

Contrairement aux idées reçues, la méditation n'a rien de compliqué. Elle n'est pas plus une discipline réservée à une certaine catégorie de personnesNon seulement tout le monde peut méditer, et ce, dès le plus jeune âge, mais mieux encore, tout le monde devrait méditer, si tant est que l'on souhaite oeuvrer naturellement au maintien de l'harmonie et de l'équilibre du couple Corps-Esprit.

 

Méditer n'est donc pas simplement utile mais essentiel à notre vie, autant que boire, manger ou dormir. En ce sens, méditer ne devrait pas être perçu comme une simple "option" de vie mais bien comme une nécessité absolue dont trop peu de gens encore mesurent l'importance et les conséquences fondamentales dans la gestion de leur vie.

 

Depuis des dizaines de siècles, les enseignements taoïstes de la Chine antique mettent eux aussi en avant les "7 Piliers de la Nutrition de la Vie" (Yang Sheng) que chacun se doit de suivre afin de maintenir harmonie et longévité. Ces 7 piliers sont :

 

›1 - Savoir maîtriser son esprit

›2 - Savoir se conformer aux cycles de la Nature

›3 - Savoir bien respirer

›4 - Savoir bien manger

›5 - Savoir maîtriser sa sexualité

›6 - Savoir bien bouger

›7 - Savoir bien se reposer

 

Devons-nous vraiment considérer comme un pur hasard le fait que la maîtrise de l'esprit vienne au premier rang de ces 7 recommandations ? Pas si sûr !

 

L'importance fondamentale de la méditation est également soulignée par les sages les plus éminents d'hier et d'aujourd'hui. Ainsi, Sa Sainteté le XIVe Dalaï Lama affirme que si nous apprenions la méditation à chaque enfant de 8 ans, nous éliminerions la violence dans le monde en seulement une génération. Rien de moins !

 

De la même manière, St François de Sales (1567-1622) affirmait en son temps, et non sans une pointe d'humour et d'ironie, qu'une demi-heure de méditation est essentielle chaque jour, sauf pour les gens très occupés. Dans ce cas, une heure est nécessaire !

 

 

La méditation au sein de Yang Sheng ?

 

La très large majorité des systèmes de méditations en usage aujourd'hui (méditation transcendentale, méditation zen/chan, méditation tibétaine, méditation de Pleine Conscience, Vipassana, etc.) trouve ses origines dans les traditions spirituelles de la plaque asiatique (Inde, Chine, royaumes himalayens, sud-est asiatique, Japon, Corée, etc.), traditions pour la plupart rattachées au bouddhisme et, dans une moindre mesure, à l'hindouïsme (Inde) ou au taoïsme (Chine).

 

Or, tous ces systèmes de méditation propre à différents horizons géographico-culturels s'appuient uniformément sur les mêmes principes fondateurs. Seuls quelques éléments spécifiques, propres à chaque aire culturelle, apportent une couleur particulière dont les subtilités ne peuvent être abordées par les pratiquants qu'une fois avoir clairement intégré les éléments fondamentaux communs à toutes ces traditions.

D'après Zem, l'apprenti maître Zen

(avec l'aimable autorisation de l'auteur Frédéric Baylot)

http://zem.baylot.org/

 

L'enseignement de la méditation dispensé au sein de l'association Yang Sheng s'appuie donc sur une approche à la fois théorique et pratique issue de la tradition bouddhique, sans pour autant revendiquer une quelconque orientation ou appartenance spécifique à une tradition particulière.

 

Ainsi, tout au long de leur parcours, les étudiants pourront tout autant aborder des techniques propres à la tradition zen japonaise (zazen, shikantaza, etc.) que celles issues des traditions tibétaines (Shiné, Lhaktong, etc.), du bouddhisme "ancien" du Theravada (Samatha, Vipassana, etc.) ou encore celles issues de l'approche occidentalisée de la Mindfullness ou "Pleine Conscience".

 

Précisons, s'il en est, que l'objectif de ce cours n'est nullement l'enseignement du bouddhisme en tant que tradition religieuse. A cette fin, il appartient à celles et ceux qui le désirent, de se tourner librement vers les nombreux centres, instituts et autres monastères bouddhistes qui existent aujourd'hui un peu partout en France et en Europe.

 

L'enseignement s'appuie en revanche sur une étude approfondie des principes de sagesse bouddhistes (philosophie et science) dans le seul et unique objectif est de permettre une meilleure compréhension de la pratique de la méditation.

Contrairement à ce que nous pouvons lire ça-et-là, la méditation n'est nullement une pratique dont la finalité se résume à une simple sérénité de l'esprit. En effet, sérénité et calme mental sont au contraire des prérequis incontournables dont la véritable finalité est totalement ailleurs : l'élévation et la libération de l'esprit. Telle est la voie du Bouddha !

Ainsi, recouvrer un esprit calme et serein n'est nullement un aboutissement mais bien le début d'un chemin de connaissance et de réalisation de soi qu'il appartient à chacun de fouler ...ou pas !


D'après Zem, l'apprenti maître Zen

 (avec l'aimable autorisation de l'auteur Frédéric Baylot) 

http://zem.baylot.org/